Reclassement des casernes (S1)

Ce 2 juillet dernier, plusieurs casernes ont été reclassées. Bilan de la situation !

Tous les trois mois, la direction examine plusieurs points sur les centres (son classement, sa note, sa gestion, son implication dans l’UT… etc) . Cet examen, en concertation avec les groupements, mène à  huit changements, quatre dans le groupement sud et quatre dans le groupement nord. Le groupement centre, ne possédant qu’un seul centre de secours, n’est pas concerné par ce reclassement.

Voici les changements que la direction départementale a décidé d’établir :

  • le CS Barr, dirigé par le Capitaine jsp43, devient CSP.
  • le CS Niederbronn les bains, dirigé par le Capitaine forcap, devient CSP.
  • le CPI Erstein, dirigé par le Lieutenant guitou58, devient CS.
  • le CPI Brumath, dirigé par le Commandant deborah37, devient CS.
  • le CSP Urmatt, dirigé par le Capitaine Babouille, est déclassé en CS.
  • le CSP Ingwiller, dirigé par le Capitaine street, est déclassé en CS.
  • le CS Hochfelden, dirigé par le Capitaine spv1387, est déclassé en CPI.
  • le CS Sundhouse, dirigé par le Capitaine gignelite, est déclassé en CPI.

Le Capitaine jsp43, chef de centre de secours principal de Barr :

Lorsque nous sommes passés CSP, plusieurs membres de mon centre m’ont envoyé des messages de félicitations. Je me suis donc connecté, et j’ai constaté que la direction avait enfin reconnu le travail accompli par tout le personnel. Un soulagement ! Tout le personnel était vraiment heureux ! Pour en arriver là, nous avons du être plus strict sur le règlement intérieur, sur les dépenses des PA, sur le planning des chefs de garde mais également dans l’implication et le travail des responsables. Désormais, l’objectif principal est de maintenir notre position de CSP, et, pourquoi pas, devenir le meilleur CSP du département. Je tiens tout particulièrement à remercier mon adjoint, le lieutenant dimdi, et mon ancien adjoint, le capitaine fredle18, car ils ont grandement participé à l’évolution de cette caserne.

Le lieutenant Stimdjo, adjoint au chef du centre de première intervention de Hochfelden :

Lors du déclassement, j’étais adjoint depuis peu de temps, et j’apprenais seulement à connaitre le personnel. J’ai donné tout ce que je pouvais pour le centre, ce qui a permis de motiver le personnel et ainsi commencer à remonter au classement. On a vraiment pris une claque quand nous avons appris notre déclassement en CPI. J’étais à la fois triste et douteux. Maintenant, une partie du personnel est obligé de muter pour remplir les autres casernes. Nous comptons sur ceux qui vont rester pour être motiver à faire repasser le centre en CS. Je crois en mon personnel !

Ces changements de statut mènent donc logiquement à des mouvements dans les engins. Les nouveaux CSP reçoivent plusieurs engins (une échelle aérienne, des véhicules spécialisés, un engin-pompe supplémentaire, un véhicule chef de groupe… etc). En contre-partie, les centres qui sont déclassés doivent se séparer de plusieurs engins. Les CPI qui deviennent CS, quant à eux, peuvent enfin acquérir des engins plus diversifiés, notamment un véhicule de secours routier, un VLHR, des remorques, des cellules… etc.

Un nouveau reclassement se fera donc début octobre. Rappelons que le CSP Barr et le CSP Niederbronn les bains ne seront pas concernés par ce prochain reclassement, puisqu’ils sont immunisés, pour leur laisser le temps d’évoluer et de se mettre à niveau.

Félicitations pour le travail accompli au quotidien dans ces casernes !