Immersion : 24h au sein du CPI Urmatt

Aujourd’hui, je vais vous faire partager mon immersion réalisée le 10/01/2015 au sein du CPI Urmatt.

4

Au travers de cet article, on va vous faire vivre 24 heures au sein du centre de première intervention d’Urmatt. Vous allez tout savoir sur cette caserne qui est dirigée par les Capitaines Babouille et oye60.Arrivé au sein du CPI Urmatt, personne ! Pas de garde de nuit puisque nous sommes en CPI. Quelques sapeurs nuptiales m’ont accueillis. Je fus accueilli notamment par le Lieutenant pompier43, chef de section au sein du CPI.

10 coul

Le calme gagna le CPI. Je pris un café au foyer du centre. La nuit sera longue. Je rencontra quelques sapeurs venant faire leurs tâches quotidiennes. La nuit noire envahissait le centre. Je décida de faire le tour des locaux. Avant d’être CPI, Urmatt fut CSP, puis CS dû au déclassement. Puis pour finir, Urmatt finissait CPI. Malgré ce déclassement, c’est un centre de secours actif et très bien réputé. Il était 6h, la porte s’ouvra, je rencontra la Responsable logistique de l’amicale, l’Adjudante-chef Missroxy avec des cartons à la main, elle arriva matinalement pour remplir les distributeurs pour que le foyer soit toujours alimenté en boissons. Je la laissa faire son travail. Et puis continua à rencontrer les différents sapeurs du centre, je vis le Lieutenant Bomberito équipé de l’appareil à haute pression,qui commença à nettoyer le VBAL. Le soleil commença à se lever tout doucement. Vers 8:00, le Sergent Emilien999 se rendit à sa formation FDF 2. Je me rendis au foyer avec quelques collègues d’Urmatt pour boire un petit café tous ensemble. Vers 9:30, le centre de secours reçut une lettre du Groupement stipulant que un des sapeurs est exclu du centre. L’exclusion tomba ! Le sapeur n’étant plus motivé décida de quitter les rangs du SDIS. La matinée continua dans le calme, et dans la bonne humeur avec les sapeurs du centre. Il est 12:00, je décida de prendre mon repas avec les sapeurs présents. Il manqua une personne à l’appel ! En effet, j’entendis une voix qui provenait des vestiaires. C’était le Capitaine oye60 qui prenait sa douche avec une petite chanson pendant qu’il se doucha.

121

Plus tard, je décida de rencontrer le chef de centre adjoint dans son bureau. Quand je rentrai au sein du bureau, je vis le Capitaine qui était en train de se creuser les méninges pour établir correctement le budget. Je le laissa tranquille, puis continua ma journée.  Au fil de l’après-midi, peu de monde était présent, quelques personnes discutaient avec moi pour passer le temps. Pendant que certaines personnes décidèrent de faire leurs FMA d’autres testent leur condition physique sur la planche. Vers 13:56, 3 sapeurs arrivèrent en vitesse. Veste F1 ! Rangers ! Pantalon F1 ! Le VSAV fut engagé. Pendant que les sapeurs s’habillèrent en vitesse dans les vestiaires, un sapeur au repos décida de sortir le VSAV devant le standard avec les gyrophares, en attente de départ des personnels engagés pour augmenter la rapidité de départ.

2 Après ces moments d’adrénaline, le calme revint au CPI, les tâches quotidiennes de tous les sapeurs s’effectuèrent, aucune intervention ne se fera au courant de l’après-midi.  Vers 18:00, je vis la chef de section l’adjudante Johanna69, une personne formidable qui ajusta les plannings de sa section. Vers 20:57, je fis connaissance avec le Responsable matériel lecouvreur qui surveilla le matériel de tous les véhicules ! Quel travail ! Vers 21:40, la panique revint au CPI. Nettoyé, entretenu, le VSAV repartit sous le commandement de l’Adjudante Johanna69. Au fil de la soirée, je faisais mon compte rendu aux sapeurs du centre. Je remercie tous les sapeurs de m’avoir accueillis. Même si le CIS n’est que CPI, c’est un centre très actif, avec de la bonne humeur. Je remercie la direction du centre de m’avoir permis de faire cette immersion.

Une petite bière ! et un « Aurevoir » à tout le monde ! Un autre CIS encore formidable.

Luludu6725

A propos de Luludu6725

Lieutenant et chef de section dans le jeu au sein du CPI Urmatt. Jeune sapeur pompier au sein du 67 depuis 3 ans. Passionné par les hommes du feu, et surtout passionné d'informatique. Je réalise des articles sur le blog pour vous faire découvrir plusieurs choses par des interviews, images. Je compte bien devenir SPV !