A la découverte du CTA-CODIS

CTALe CTA (Centre de Traitement des Alertes) a pour fonction principale la gestion et le traitement des appels du département du Bas-Rhin (67) de monpompier ! Dans cet article, nous allons vous montrer comment fonctionne le CTA, à travers des interviews, des images… Immersion totale !

Passons tout de suite, à l’interview d’un opérateur au CTA, et d’un opérateur extérieur au CTA. Les images sont réduites; pour les voir en plus grand, il suffit de cliquer dessus.

Interview de Lieutenant benspv, opérateur au CTA-CODIS :

Pourquoi le CTA-CODIS vous a intéressé ?
« Pour le changement de vue sur les interventions et aussi pour être un élément important dans les interventions. »

Combien de fois avez-vous postulé à un poste vacant du CTA ?
« J’ai postulé deux fois et j’ai été pris lors de la 2eme fois. »

Quel est ton principal rôle au CTA ?
« Répondre aux appels des requérants, choisir le bon code sinistre en fonction des réponses de l’appelant et envoyer les secours. »

Comment se passe le questionnaire avec le requérant (la personne qui appelle les secours) ?
Questions au réquérant« Des questions sont posées sur la ou les victime(s) (s’il s’agit d’un secours à personne), sur le lieu, sur les dangers autour, la situation. »

L’envoi de secours se passe comment ?
« Les véhicules sont placés en fonction de la distance du CIS et de l’intervention. On doit donc envoyer les véhicules les plus proches de l’intervention. »

Est-ce facile de se repérer lors de gros envois de secours ? Avez-vous une aide concernant les véhicules à engager ?
generalites.png« Avec le code sinistre choisi, lors de l’envoi des véhicules, il nous est proposé d’envoyer des véhicules selon le code sinistre type (par exemple : AVP : VSAV + VSR + VLCDG). Si des caractéristiques s’ajoutent à l’intervention, nous avons un document pour nous aider à envoyer les bons véhicules. »

L’ambiance au sein du CTA est-elle bonne ? Si non, pourquoi ?
« Oui une très bonne ambiance avec des chefs de centre qui sont très présents et une entraide entre les « anciens » du CTA et les nouveaux qui est parfaite. »

Combien de gardes avez-vous le droit de poser en une semaine ? Est-ce que vous les assurer toutes ?
« On en pose autant qu’on le veut, on se doit d’être présent à chaque heure de garde que l’on pose. »

Quelque chose d’autre à ajouter ? Des choses qui te passent par la tête ?
« Le CTA c’est vraiment une bonne équipe pour un boulot qui donne envie de continuer à le faire. Aucune routine et chaque garde est différente par le nombre d’inter, leurs situations et par les moyens engagés. »

Interview du Lieutenant Baudrecity, chef de centre adjoint au CPI Schirmeck :

Pourquoi le CTA-CODIS vous a intéressé ?
« Le CTA m’a tout de suite intéressé car il faut vraiment être présent comme IRL (NDLR: In Real Life = dans la vie réelle) d’une part et c’est vraiment un autre aspect du jeu qui permet de découvrir que celui-ci est vraiment très proche de la réalité. Ayant pas mal de disponibilité en journée (travail de nuit, astreinte en journée) celui-ci ne m’a pas seulement intéressé mais plutôt attiré en donnant de mon temps que j’ai de disponible. »

Combien de fois avez-vous postulé à un poste vacant du CTA ?
« Il me semble de mémoire que j’y ai postulé deux fois. »

Quel était votre principal rôle au CTA ?
Salle de prise d'appel« Mon rôle principal était celui d’opérateur; de répondre aux appels d’urgences et de diffuser les différentes interventions aux casernes du jeu.»

Prenez-vous encore des gardes au CTA ?
« Oui il m’arrive d’en prendre de temps en temps suivant mes disponibilités IRL et c’est un vrai bonheur je l’accorde. »

Comment se passe le questionnaire avec le requérant (la personne qui appelle les secours) ?
« Comme en IRL avec le stress de l’interlocuteur en moins. Une personne qui a besoin de secours au téléphone et qui nous répond suivant les questions qu’on lui pose, tout ça je pense établit dans les scénarios traités par la Team ; différents types d’interventions donc différents types de question/scénarios c’est très varié. »

L’envoi de secours se passe comment ?
Envois des secours « De façon très simple ; suivant le code sinistre choisit (encore faut-il ne pas se tromper ^^) un départ type est proposé ensuite à nous de voir si il faut le compléter puis il suffit de valider l’intervention pour que les engins sélectionnés soient engagés. »

Est-ce facile de se repérer lors de gros envois de secours ? Avez-vous une aide concernant les véhicules à engager ?
« Oui ça reste assez simple comme en IRL, il y a un document qui permet de nous aiguiller en fonction de se que le requérant nous dit (nombre de victimes, carambolage, etc). »

L’ambiance au sein du CTA était-elle bonne ? Si non, pourquoi ?
« L’ambiance est formidable, rien à redire, un centre moins important en effectif donc une ambiance forcément au rendez-vous. »

Combien de gardes avez-vous le droit de poser en une semaine ? Est-ce que vous les assurer toutes ?
« Ça c’est une bonne question c’est « infini » il me semble, après tout dépend de mes gardes postées en caserne, les gardes déportées et mes dispos IRL.
Oui je les assure toutes (vu que c’est moi qui les choisit ce n’est pas une obligation d’en prendre) c’est le minimum pour pouvoir en avoir après il arrive que je me fasse biper en IRL mais il faut prévenir. »

Pourquoi êtes-vous parti du CTA ?
« J’en suis parti avec beaucoup de regrets mais lorsque j’y suis arrivé je n’étais que CCH et l’évolution de carrière au CTA n’est pas comme en caserne : moins d’interventions, moins de postes, etc… voilà pourquoi il m’a fallu faire ce choix si difficile mais un jour rien ne m’empêchera d’y retourner bien»

Merci à benspv et Baudrecity d’avoir répondu aux questions de Gabodd.


Par la suite, on a le chef de salle, selon le wiki, le chef de salle surveille les opérateurs, les interventions, engage des véhicules supplémentaires sur demande du Commandant des Opérations de Secours et a le même rôle qu’un opérateur.

Interview du Lieutenant sapeurmich, chef de salle au CTA-CODIS :

Quelle est votre date d’arrivée sur le jeu ?
« Je suis arrivé sur le jeu le 22/07/2012 »

Quelle est la date de votre arrivée au CTA (en tant qu’opérateur) ?
« Alors, sachant que ma carrière au CTA s’est faite en plusieurs fois je vais vous dérouler mon historique.

  • Arrivée au CTA en tant qu’opérateur : 09/01/2013.
  • Nomination chef de salle : 18/05/2013.
  • Départ du CTA : 10/08/2013.
  • Nomination chef de salle : 22/03/2014. »

Quel poste avez-vous eu avant votre arrivée au CTA ?
Responsable matériel« Avant mon arrivée au CTA, je tenais le poste de responsable matériel au CS Brumath. »

Pourquoi avez-vous voulu être affecté au CTA ?
« Mon envie de rejoindre le CTA est dû au fait que j’avais envie de découvrir tous les aspects du jeu que propose monpompier.com. Mais également, de découvrir le rôle que tenait un opérateur CTA dans le jeu. Contrairement à un responsable ou à un joueur sans responsabilité, nous posons des heures de garde sur notre temps libre. Nous avons une grosse responsabilité qui est d’être présent à nos heures. J’aime ce jeu, j’ai du temps libre, alors autant mettre ce temps libre dans une fonction qui en a besoin. »

La mission de Chef de Salle est-elle compliquée ?
« La mission d’un chef de salle n’est pas plus compliquée qu’une autre. Le tout est de connaître le rôle que doit tenir un opérateur CTA et d’être « sociable ». En gros de savoir parler avec n’importe quel opérateur qui est de garde avec moi. »

Quelles sont les missions de votre fonction ?
COS« Mes missions sont variées. Je traite des appels, j’envoie des renforts sur intervention sur demande du COS. Je surveille aussi que les opérateurs déclenchent les bons moyens sur une intervention et en cas de doute de leur part, je les aide à traiter l’appel. Je peux également en cas d’oublie de leur part, envoyer des moyens supplémentaires. J’ai comme mission également de rappeler aux opérateurs de bien lire les notes de services internes en ce qui concerne le déclenchement des moyens et l’élaboration d’une feuille de départ. »

Ce que vous aimez le plus dans votre travail ?
« Ce que j’aime le plus est bien évidemment le traitement de l’alerte. Lorsqu’une alerte arrive, on se demande toujours qu’est-ce qu’on va traiter. J’ai également dans mon rôle de chef de salle des responsabilités qui m’obligent à avoir un relationnel avec tous les opérateurs. J’aime le relationnel avec les joueurs, en général les discussions se passent toujours bien. C’est le même rôle qu’un chef de section en gros. Je gère mon équipe. »

Ce que vous aimez le moins dans votre travail ?
« Je ne cache pas qu’il est difficile de répondre à cette question… Car il y a peu de mauvaises choses en fin de compte. Il y a eu tellement d’évolution au CTA-CODIS depuis mon arrivée, qu’on ne peut que voir des choses positives ! Cependant, quand je verrai quelque chose qui me déplaît je vous ferai signe ! »

Si vous aviez un conseil à donner à vos successeurs, lequel serait-il ?
« Lorsqu’un opérateur demande conseil, il faut prendre le temps de répondre correctement à sa question, afin qu’il ne doute plus. Ne pas hésiter à l’aiguiller vers les Notes De Service et vers le tableau de généralités d’interventions. On se doit également de montrer l’exemple, c’est-à-dire de traiter un appel sans faire d’erreur (évidemment l’erreur est humaine !) mais nous devons savoir prendre le temps.
L’expérience joue beaucoup ! Alors il faut prendre le temps en tant qu’opérateur, et une fois qu’on est à l’aise, n’hésitez pas à postuler à un poste de chef de salle ! Car l’expérience d’un joueur est toujours utile pour un nouvel arrivant. »

Merci à sapeurmich d’avoir répondu aux questions de Rozelie.


L’officier CODIS, gère la totalité du département, selon le wiki, l’Officier CODIS gère la recouverture d’un secteur avec un engin non armé, la recouverture d’un secteur avec un engin armé et la surveillance des procédures opérationnelles.

 Interview du Capitaine Tristan_H, chef de centre du CS Saverne :

Quelles sont les conditions pour être officier CODIS ? Comment sont choisis les officiers CODIS ?
« Pour être Officier CODIS, selon le jeu, il faut être Lieutenant, puis passer la formation OFFICIER CODIS. Suite à la note de service de la Direction, il faut également être au minimum au poste de Chef de Centre Adjoint. Tous les chefs de centre, les adjoints, les personnels de la direction et des groupements, titulaires de la formation « Officier CODIS » peuvent donc assurer cette fonction. »

Combien d’heures de garde assurez-vous durant la semaine ? Comment et par qui sont choisies ces heures ?
Planning « Nous n’avons pas de quota d’heures pour la semaine. Toutes les semaines, chaque officier CODIS indique ses disponibilités pour la semaine suivante. Ainsi, le chef de centre du CTA établit le planning de la semaine en fonction des disponibilités de chacun. Le nombre d’heures d’astreinte varie chaque semaine en fonction des disponibilités de chacun. »

Cette fonction est-elle facilement gérable avec votre poste de chef de centre au CS Saverne ?
« Étant donné que ça ne prend pas tout le temps où nous sommes libres, je peux largement gérer mon poste. De plus, avec mon adjoint, on est très complémentaire, c’est donc facilement gérable. »

Quel est votre rôle en tant qu’officier CODIS ?
VSAV« Pendant ma période de garde, je dois m’assurer que tout le département soit correctement couvert en VSAV et en engin-pompe. Si un secteur est désarmé en VSAV (par exemple), je dois transférer un véhicule d’un autre secteur pour pouvoir palier à ce manque tout en m’assurant qu’il y ait le personnel pour l’armer. La couverture opérationnelle en chefs de groupe doit également être surveillée. Tout ce travail afin d’assurer des délais d’intervention les plus rapides possibles. »

Pourquoi avez-vous choisi d’être Officier CODIS ?
« C’est une façon pour moi d’aider le département. C’est également une façon de m’investir un peu plus dans le jeu. »

Interview du Commandant yoyo1000, chef de centre du CSP Bischwiller :

Quelles sont les conditions pour être officier CODIS ? Comment sont choisis les officiers CODIS ?

« Selon la note de service de la direction, les lieutenants qui sont au minimum chef de centre adjoint peuvent être Officier CODIS. Il faut postuler à un stage, gérer par le groupement centre, et être accepté. »

Combien d’heures de garde assurez-vous durant la semaine ? Comment et par qui sont choisies ces heures ?

« Il n’y a pas de nombre d’heures obligatoire pour la semaine. Les heures sont placées par le chef de centre du CTA en fonction de nos disponibilités réelles. »

Cette fonction est-elle facilement gérable avec votre poste de chef de centre au CSP Bischwiller ?

« Il suffit de s’organiser correctement, mais oui, c’est facilement gérable. »

Quel est votre rôle en tant qu’officier CODIS ?

Transfert_engin.jpg « L’officier CODIS doit garantir la meilleure couverture opérationnelle possible sur tout le département. En clair, il doit s’assurer que chaque secteur d’intervention dispose des engins nécessaire pour traiter les interventions et que les engins soient suffisamment armés en personnel. »

Pourquoi avez-vous choisi d’être Officier CODIS ?

« Au début, je souhaitais découvrir cette nouvelle fonction. Depuis, je suis très satisfait d’apporter mon aide au département grâce à ma grande disponibilité. »
Merci à Tristan_H et yoyo1000 d’avoir répondu aux questions d’Alexy.


Après les opérateurs, le chef de salle et les Officiers CODIS, passons maintenant au poste qui gère tout ce petit monde, les chefs de centre. Les chefs de centre du CTA-CODIS ne sont pas des chefs de centre comme les autres. En effet, ils gèrent la totalité du planning des opérateurs internes ou externes au CTA, ils gèrent aussi le planning des officiers CODIS.

Interview du Commandant mike14, chef de centre au CTA-CODIS :

 Pourquoi le CTA-CODIS vous a intéressé ?
« Le CTA/CODIS m’a toujours intéressé car c’est une face du métier dont on parle peu et dont les jeux sur internet sont quasiment tous dépourvus. Il ne faut pas oublier que sans le CTA/CODIS, pas de départ en intervention car c’est le premier maillon de la chaîne des secours. »

Combien de fois avez-vous postulé à un poste vacant du CTA ? Quels postes occupés au CTA avant d’être Chef de Centre ?
« Dès la création du CTA/CODIS j’ai postulé en tant qu’opérateur et j’ai été retenu. J’ai pris ce premier poste le 19 octobre 2012. Au fur et à mesure j’ai acquis de l’expérience et j’ai passé le TRS 3 qui m’a permis de postuler à un poste de chef de salle, poste que j’ai tenu à partir du 3 Janvier 2013. J’ai ensuite voulu continuer à évoluer et j’ai pu postuler au poste de Chef de Centre Adjoint, poste que j’ai obtenu le 19 Aout 2013. Le Chef de Centre de l’époque ayant muté au groupement par la suite, j’ai donc naturellement repris ça place. Je suis donc Chef de Centre depuis le 01 Janvier 2014. En résumé, j’ai donc commencé en bas de l’échelle du CTA pour monter progressivement. »

Quel est votre principal rôle au CTA ?
« Mon rôle principal est la gestion des plannings des opérateurs et chef de salle et des opérateurs déportés (ce sont les opérateurs ayant quitté le CTA mais qui peuvent prendre des gardes au CTA, tous les opérateurs n’ont pas cette opportunité, je suis le seul autorisé à leur donner ou non cette possibilité). Je gère également le planning des Officier CODIS. Je ne te parle pas des tâches qui incombent également aux chefs de centre de CS « classique », c’est à dire le matériel, les formations, les avis sur les dossiers et l’habillement. Bien sur, je ne gère pas toutes ces tâches, nous nous les sommes partagés avec mon adjoint. »

Comment placez-vous les heures pour les gardes au CTA ?
Planning Opérateur« Chaque opérateur place ses heures en fonction de son planning IRL car il faut être présent physiquement pour pouvoir décrocher les appels. A la fin de la semaine, je vérifie que le planning du centre est conforme à la NDS, nous imposant un nombre maximum d’opérateurs et chef de salle de garde en même temps. Le planning se présente de la même façon qu’en CS. »

Comment placez-vous les heures pour les Officiers CODIS ?
Planning OC« Pour les OC (Officier CODIS), je leur envoie un MP en général le vendredi afin de leur demander leurs dispos IRL. Ensuite je les place sur leurs plannings en essayant d’équilibrer le plus possible en fonction des dispos de chacun. »

Est-ce facile de gérer ce poste qui doit demander beaucoup de temps ?
« Avec de l’organisation et un adjoint qui m’aide énormément, ça se fait plutôt bien, même si certaines fois sont un peu plus difficiles mais cela reste rare, il suffit de bien s’organiser. »

L’ambiance avec vos subordonnés est bonne ?
« Nous avons une très bonne ambiance. Je pense être très à l’écoute mais toujours prêt à faire des remontrances si besoin. »

Combien de gardes avez-vous le droit de poser en une semaine ? Est-ce que vous les assurer toutes ?
« Je peux prendre jusqu’à 56 heures de garde par semaine, mais en raison de mon planning IRL je ne les prends jamais toutes. Étant donné que nos gardes doivent être posées en fonction de nos heures de dispo IRL, en règle générale je les assure toutes, bien qu’il y ait parfois un imprévu qui m’empêche d’assurer certaines heures. »

Quelque chose d’autre à ajouter ? Des choses qui te passe par la tête ?
« Je pense que tu as fait le tour. Il fut un moment où il y avait une vidéo sur youtube qui présentait le CTA de MPP. Bien que celui-ci a beaucoup évolué depuis, peut-être pourrais-tu y jeter un oeil quand même. Si tu as besoin d’autres info recontacte moi à la suite de ce MP. »

Interview du Capitaine jejeridou, chef de centre adjoint au CTA-CODIS :

Pourquoi le CTA-CODIS vous a intéressé ?
« Le CTA est un centre particulier, j’avais envie d’autre chose sur le jeu afin de trouver une nouvelle motivation et j’avais vraiment envie de pouvoir faire quelque chose en temps réel et de ne pas rester juste à utiliser des PA. »

Combien de fois avez-vous postulé à un poste vacant du CTA ? Quels postes occupés avant d’être Chef de Centre adjoint ?
« J’ai postulé une fois pour le poste de Chef de Salle et je le suis devenu le 22.07.2013. Aalex alors Chef de Centre du CTA m’avait encouragé à le faire. J’ai ensuite postulé au poste de Chef de Centre une première fois au mois d’août 2013, mais Mike lui était là avant moi et a été nommé (logique). Suite au départ de Baptiste pour le groupement Centre courant du mois de décembre 2013. Mike a donc pris sa place et moi j’ai été nommé le 4 janvier 2014. »

Quel est votre principal rôle au CTA ?
Habillement « Mon rôle est tout d’abord de prendre les appels, ensuite en tant que CDCA je suis en charge de contrôler le matériel dans le centre et l’habillement des joueurs.
Je suis aussi en charge de faire des statistiques (nombre d’appels traités / joueur et nombre d’erreurs qui est à faire chaque jours). Sinon, nous faisons régulièrement la correction des erreurs des joueurs dans un tableau afin que chaque joueur puisse voir ses erreurs et progresser. Mike Tableau des erreurset moi traitons tous les 2 les demandes de stages etc. Nous sommes un binôme complémentaire chacun est là pour aider l’autre. Ci-contre un exemple du tableau des erreurs. »

Comment placez-vous les heures pour les gardes au CTA ?
« Les heures de garde pour le CTA sont placées par Mike. »

Comment placez-vous les heures pour les Officiers CODIS ?
OFFICIER CODIS« Avant chaque week-end, Mike envoie un MP aux officiers CODIS afin qu’ils nous donnent leurs disponibilités pour la semaine.
Je me charge ensuite de répartir les heures des joueurs pour la semaine dans 2 tableaux. Le premier est celui du jeu (carré orange correspond à des heures OFF CODIS) et un deuxième tableau (ci-contre) propre au CTA afin de nous aider. »

Est-ce facile de gérer ce poste qui doit demander beaucoup de temps ?
« Le poste en lui-même n’est pas compliqué, mais les tâches comme corriger les erreurs ou la mise en place des officiers CODIS prennent beaucoup de temps, sans oublier la formation des joueurs. J’attire régulièrement l’attention des joueurs lorsqu’ils donnent les dispo pour respecter des règles simples :
– ne pas nous envoyer de dispo alors qu’ils sont de garde ou d’astreinte dans leurs centres. Totalement inutile car je ne peux pas les mettre Officier CODIS.
– ne pas nous envoyer de dispo quand ils sont Chef de garde dans les centres… il y a une note de service qui interdit cette double fonction.
La mise en place du planning prend un temps fou, je bataille chaque week-end car certains joueurs ne respectent pas ces règles et je suis donc obligé de contrôler leurs plannings, ce qui nous fait prendre énormément de temps. »

L’ambiance avec vos subordonnés est bonne ?
« Aucun problème de ce côté là, chacun est à sa place et fait son travail. Le chat réservé pour le CTA et les officiers nous permet à tous de bien communiquer ensemble. »

Combien de garde avez-vous le droit de poser en une semaine ? Est-ce que vous les assurez toutes ?
Garde déportée « Nous avons 63 heures de garde à poser chaque semaine. Il faut savoir que nous ne posons que celles que nous sommes certain d’assurer donc rarement la totalité. Il nous arrive à tous parfois de ne pas pouvoir prendre nos gardes, nous avons tous des obligations et contraintes IRL. Cependant il faut assurer le maximum d’heures posées (75% minimum) afin d’avoir le droit la semaine suivante à des gardes renforts sur le centre de Strasbourg. On gagne un peu de pièces. »

Quelque chose d’autre à ajouter ? Des choses qui vous passent par la tête ?
FPT - groupe incendie « J’attire l’attention sur le fait que postuler au CTA doit être réfléchis, ce n’est pas un poste comme les autres.
Les joueurs doivent être présents pour jouer, ça demande d’avoir du temps, il faut apprendre ensuite un nombre important de tableaux avec les codes sinistres, les urgences vitales et relatives, les groupes d’envois comme les groupes incendie, alimentation et j’en passe. Aalex et Baptiste ont fourni un travail énorme afin de faire ce que le CTA est maintenant. Les joueurs doivent comprendre qu’on ne peut pas recruter tout le monde… Former un joueur demande beaucoup de temps. Beaucoup de joueurs quittent le CTA, car ils se rendent compte qu’il faut beaucoup de temps pour assurer le poste d’opérateur et ne veulent pas se prendre la tête à apprendre pleins de tableaux…
Le but de l’opérateur est d’être rapide et efficace afin d’envoyer les bons engins et le bon code sinistre, on ne fait pas ce que l’on veut. »

Merci à mike14 et jejeridou d’avoir répondu aux questions de Gabodd.

Vidéo du CTA-CODIS :

Gabodd

A propos de Gabodd

Gabodd, Gabriel de son prénom, âgé de 15 ans, réalise des prouesses sur l'ordinateur 😉 ! Créer des sites, mais aussi créer des articles pour ce blog !