Interventions importantes du mois d’Octobre

43Lors du mois d’octobre, le SDIS 13 a comptabilisé 2 339 interventions soit 75 par jour, avec une Direction alertée sur 13 interventions soit une augmentation de 2 par rapport au mois de juillet. Dans le SDIS 45, il y a eu 1 446 interventions soit une moyenne de 46 avec une Direction ayant décalé 25 fois. Enfin pour finir, dans le SDIS 67, nous avons calculé un total de 2 673 interventions soit 86 par jour, avec une Direction intervenue 33 fois, soit une baisse de 3 par rapport au mois de juillet tout comme le SDIS 45.

Zoom sur quelques interventions marquantes au mois d’octobre 2015.

SDIS 13 — le 20 octobre à Grans — Intervention 25540

Cette journée d’un mardi d’automne allait s’achever d’ici peu de minutes, tout comme les gardes/astreintes des joueurs disponibles. Or, une importante intervention risques chimiques réquisitionna une grandie partie du département.

84Le CTA — CODIS 13 a été appelé suite à une explosion dans une usine. Cette explosion concerne une citerne contenant du chlore. Immédiatement c’est le bip de 53 sapeurs-pompiers qui se met à sonner afin d’intervenir sur 6 VLCDG, 3 FPT, 3 VSAV, 2 VLCDC, 1 EPA, 1 DA, 1 CCGC, 1 PCC, 1 VLCDS, 1 MPR, 1 FPTRT, 1 CERCH et 1 VRCH.

À leur arrivée, ils ne peuvent constater qu’une explosion de citerne stockant du chlore. Celle-ci a fait quatre victimes, quatre hommes entre 40 et 50 ans qui ont été intoxiqués par les émanations de gaz, mais par chance n’ont pas perdu connaissance. Après ce premier bilan effectué par le Chef de Colonne Nord, le Capitaine Cubitus22, l’ensemble des hommes présents sur l’intervention poursuivent la reconnaissance.77
 Au bout de trois heures plus tard, le Chef de Site a entre temps pris les commandements de cette intervention et procède au message final. Les quatre victimes ont été prises en charge et ont été transportées par les équipes des VSAV vers le centre hospitalier du secteur tandis qu’aucune fuite n’a été détectée à l’extérieur.


 SDIS 45 — le 6 octobre à La Ferté-Saint-Aubin — Intervention 22417

Nous 47sommes en plein milieu de la nuit lorsqu’un accident vient de se dérouler sur l’autoroute. C’est un bus qui vient de percuter le pilier d’un pont avec de nombreuses victimes dont certaines potentiellement incarcérées. 25 véhicules sont alors alertés accompagnés de 56 sapeurs-pompiers : 7 VSAV, 6 VLCDG, 5 FPT, 2 VLCDC, 1 VSR, 1 VBAL, 1 PCC, 1 VLCDS. Malheureusement il manquera, 2 FPT, 1 VLCDG, et 2 VPMA.

À son arrivée, le Lieutenant-Colonel PAULO28110, Chef de Colonne Ouest transmet le message d’ambiance au CTA-CODIS : Il s’agit d’un car scolaire qui a 64effectivement percuté le pilier d’un pont sur la première voie. Il transporte à son bord une cinquantaine de personnes avec 45 enfants, dont 5 adultes. Les sapeurs-pompiers procèdent à l’évacuation des occupants et à la prise en charge au point de rassemblement des victimes, aménagé sur une aire d’autoroute.
Le bilan provisoire est alors d’une personne delta charlie delta qui est le chauffeur du bus sous l’impact du choque, trois blessés graves dont deux enfants encore incarcérés dans le bus, huit autres enfants sont des blessés légers qui sont pris en charge par les équipes médicales. Le reste des victimes indemnes quant à elles sont dirigées vers une cellule de soutien psychologique. En attendant, la circulation de l’autoroute est totalement interrompue.

Le Chef de Site, le Colonel Sebalou, arrivera deux minutes plus tard après ce premier bilan. Il émettra le bilan final une heure après son arrivée. Un bilan qui va malheureusement s’être alourdi puisque les deux enfants incarcérés sont 91décédés des suites de leurs blessures, un autre enfant dans un état critique a été héliporté au centre hospitalier. Les huit victimes que légèrement blessés ont été conditionnées et transportés par les équipes des VSAV tandis que les personnes choquées sont prises en charges par les associations et transférées dans une salle communale.


 SDIS 67 — le 26 octobre à Wolfisheim — Intervention 26682

Un feu se déclare dans un établissement industriel en début d’après-midi. C’est 26la police qui effectuait une patrouille autour des lieux qui se charge de prévenir le 18. Immédiatement, le chef de salle LoLo-59 envoie les moyens nécessaires : 3 FPT, 3 VLCDG, 2 EPA, 1 VLCDC, 1 CCGC, 1 DA et 1 VLHR + MPR. Seulement, 3 FPT seront redirigés sur cette intervention quelques minutes plus tard.

Lorsqu’il arrive sur place, nos soldats du feu constatent un feu généralisé sur l’ensemble du bâtiment. Suite au message du Chef de Colonne, le colonelJames, nous apprendrons que le risque de propagation est très important à deux bâtiments voisins de celui étant en proie des flammes. Il concerne une scierie FPTd’une superficie de 2000 m². Le groupe alimentation a en charge l’alimentation des engins en eau via deux lignes de 110 mm, les deux groupes incendie ont eux en charge l’attaque du feu par deux flancs. Aucune victime à déplorer.

Durant près de deux longues heures ces 44 sapeurs-pompiers s’acharneront à limiter les dégâts afin de limiter le développement de l’incendie. Malgré une propagation éviter, les bâtiments voisins ont quand même souffert de l’importante chaleur qui a été dégagée.

 

Malou31

A propos de Malou31

Commandant Malou31, jeune femme à la tête du Groupement Nord au SDIS 67. Passionnée par les sapeurs-pompiers depuis bien longtemps, à l'heure où les autres dorment, moi, j'aimerai enfiler mon uniforme.