Immersion : 24h au sein du CPI Erstein

Au travers de cet article, nous allons vous faire partager la vie du Centre de Première Intervention d’Erstein, dans lequel nous avons passé 24 heures.

Nous sommes le mardi 29 avril 2014. Comme d’habitude, la journée commence à huit heures précises. L’équipe d’astreinte débute par le nettoyage des véhicules ainsi que celui des différents locaux du centre. Ensuite, chacun leur tour, Spyjojo et micka67SPV montent à la planche, afin d’affirmer leur aptitude physique.

2La première intervention pour le CPI Erstein tombe à 9h26. C’est le VSAV qui est alerté pour une jeune femme de 16 ans qui s’est défenestrée. Grâce à la réactivité des secouristes et de l’équipe médicale, la jeune femme sera réanimée et dirigée vers le centre hospitalier de Strasbourg.

Le début de semaine, c’est également le moment de remplir les plannings pour la semaine prochaine. Bon nombre de sapeur s’affaire à cette tâche très importante.

Aux alentours de 11 heures, le VSAV rentre d’intervention. FabHall va prendre une douche. Il n’est pas nécessaire de préciser que l’hygiène est fondamentale chez les sapeurs-pompiers. Pendant ce temps, nico57970 s’occupe de faire le plein de carburant dans le véhicule.

33Il est 14 heures, la pause déjeuner est terminée. Par chance, les soldats du feu n’ont pas été sollicités durant le repas. Les tâches quotidiennes peuvent reprendre et le personnel disponible s’occupe de l’entretien des pièces et de la remise.

 

A 15h26, la vie du centre s’accélère. Une intervention tombe pour le véhicule de balisage (VBAL). Le Sergent-Chef Fousseine et le sapeur safwen sont demandés pour venir en renfort des équipes de Sundhouse et Boofzheim afin de baliser un accident s’étant produit entre deux véhicules de tourisme, sur une route nationale. Quelques minutes plus tard, l’adjudant-chef unpompier et son équipe sont alertés, avec les engins du CSP Boofzheim, dans le collège de Herbsheim pour une suspicion d’intoxication alimentaire.

78Moins d’une heure après, c’est le FPT qui est sollicité pour une intervention concernant un incendie dans un transformateur électrique. Sous les ordres du chef de groupe, le Capitaine jsp43 du CS Barr, les sapeurs-pompiers et les équipes d’ERDF ont procédé à l’extinction ainsi qu’à la protection pour éviter les risques de propagation éventuelle.

Peu après 17 heures, lors du retour des engins, il est désormais temps de remettre en état les véhicules de secours afin d’être prêt pour les prochaines interventions. Le Lieutenant Florian67, responsable matériel du centre, s’occupe de bricoler les différents matériels du centre afin de réduire l’usure de ces derniers et ainsi, faire des économies à la caserne.

Les interventions continuent au Centre d’Erstein. Pendant ce temps, afin de renforcer le personnel d’astreinte, le chef de garde appelle les pompiers de repos.

Dans la nuit, les hommes de la caserne seront alertés à quatre reprises pour des secours à personne et des accidents de la circulation. A 8 heures, une nouvelle équipe d’astreinte prendra le relais pour veiller à la sécurité des habitants d’Erstein et des 13 communes voisines.